Visite de Pascal PAVAGEAU en Gironde

Dans le cadre des élections professionnelles dans  la fonction publique, Pascal PAVAGEAU était en visite sur la Gironde durant toute la journée du 18 septembre. 

Au programme de cette journée, il est venu à la rencontre des militants du CH Robert BOULIN à Libourne puis il a participé à une rencontre avec une quarantaine de militants issus de plusieurs syndicats FO Santé 33. 

Dans une ambiance intimiste, nous avons pu avoir un échange militant avec le Secrétaire Général de la Confédération FO.  Accompagnant Pascal PAVAGEAU lors de cette visite, Philippe MANO, Secrétaire Général de l’UD FO 33, et Luc DELRUE, Secrétaire Fédéral FO SPS, sont également intervenu dans la discussion. 

Les interventions des militants concernaient entre autres la prise en compte des carrières de tous les agents de la fonction publique hospitalière (pas seulement les soignants) mais aussi des questionnements sur la résistance à la destruction de l’Hôpital Public, les revendications des agents de la fonctions publique hospitalière et la possibilité d’un retour à la Reconquête de nos droits.

Pour conclure cette matinée nous avons pu déjeuner ensemble grâce à nos camarades du CH de Libourne qui ont veillé à organiser parfaitement ce moment de convivialité.

Le soir, plusieurs militants des syndicats du GD Santé 33 ont assisté au meeting à l’UD 33 de la Gironde, suivi d’un moment de détente.

Je remercie tout ceux qui ont permis la réussite de cette journée, surtout les organisateurs, mais aussi les participants. 

Prenons la réussite de cette rencontre entre militants comme initiatrice d’une dynamique pour la réussite de cette campagne électorale dans la fonction publique hospitalière, étape décisive qui nous permettra de continuer à résister et à porter les revendications des agents de la fonction publique hospitalière pour amener à la reconquête.
 
Amitiés syndicalistes 
 
David VASSEUR
Secrétaire Général GD FO Santé 33

Grève EHPAD et services à domicile le 15 mars 2018

Bonjour à tous,
 
Le mouvement de grève dans nos EHPAD organisé le 30 janvier 2018 a été une réussite aussi bien nationalement que dans notre département.
 
Même s’il est indéniable que nous avons remporté la bataille de l’opinion publique, nos revendications restent sans réponse de la part du gouvernement.  
 
La ministre de la Santé continue à nier les effets dévastateurs de la réforme de tarification et donc l’aggravation du sous effectif évident dans le secteur de la prise en charge de la personne âgée dépendante.
 
Comble du cynisme, elle vient d’officialiser la création de la Commission de Promotion de la Bientraitance et de la Lutte contre la Maltraitance des Personnes Vulnérables dont l’un des illustres membres n’est autre que notre Directeur ARS Aquitaine Michel LAFORCADE. Bien loin de répondre à nos revendications, elle souhaite donc persévérer dans la culpabilisation des salariés alors même que la maltraitance institutionnalisée est directement liée au manque d’effectif (nous continuons à exiger 1 salarié pour 1 résident prévu par le plan grand âge).
 
Notre fédération, toujours dans l’intersyndicale, appelle donc à la poursuite du mouvement le 15 mars 2018 en incluant d’emblée les services à domicile dont les problématiques sont similaires.
 
Pour le Comité Départemental 33, la stratégie locale déployée le 30 janvier était la bonne car elle a permis à chaque syndicat de s’inscrire dans la mobilisation le plus massivement possible conjointement avec les usagers ( familles de résidents, résidents et population) et d’établir ainsi un rapport de force possible vis à vis des élus locaux (maires, députés, conseillés départementaux) tout en étant largement médiatisé.
 
Suivant la logique de la construction de ce mouvement au niveau départemental, le Comité Départemental a décidé d’organiser le
 jeudi 15 mars un rassemblement devant l’ARS à 14h dans le cadre de l’appel à la grève et à la mobilisation.
Il sera demandé un entretien avec la DT ARS; à cette occasion, chaque syndicat aura l’opportunité de communiquer ses revendications à la délégation qui rencontrera la DT ARS. 
 
Nous transmettrons également ces revendications au Président du Conseil Départemental ainsi qu’au Préfet, aux députés et aux mairies dont dépendent les établissements où nous sommes implantés. 
 
Un tract dans la lignée de celui constitué pour le 30 janvier est en cours de préparation au sein du bureau départemental, je vous le communique au plus vite.
 
Chaque syndicat ayant pris contact avec des familles d’usagers et/ou des représentants aux CVS est invité à les recontacter afin d’informer de la suite du mouvement et leur donner la possibilité de se joindre au salariés le 15 mars.
 
Le 15 mars au matin aura lieu la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG et la baisse des pensions de retraite. Comme pour le 30 janvier, ils soutiendront notre mobilisation et souhaitent organiser une délégation pour l’action que nous ménerons l’après midi. Un communiqué commun retraités / santé  est en cours de préparation.
 
Une réunion de l’intersyndicale (FO, CGT, CFDT, SUD) a confirmé le travail engagé par le comité départemental FOSPS.
 
Amitiés syndicalistes
 
David VASSEUR
Secrétaire Général GD FO Santé 33
 
Vous trouverez le tract départemental et le tract intersyndical ci dessous.

Continuez →

Appel national à la grève dans les EHPAD le 30 janvier 2017

Fait majeur dans le contexte actuel, toutes les organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, SUD, UNSA, CFE-CGC, CFTC) se sont réunies le 9 janvier 2018, avec la participation de l’AD-PA.

 

Ces sept organisations syndicales ont adopté un communiqué commun (ci-joint) sur la base d’un projet préparé par FO.

Elles appellent les personnels des EHPAD publics (fonction publique territoriale et hospitalière), les salariés des EHPAD du secteur privé associatif ou commercial, ainsi que ceux des soins à domicile à se mettre en grève le mardi 30 janvier et à participer massivement aux différentes initiatives qui seront organisées en commun dans les départements en direction des préfectures, des ARS et des Conseils Départementaux, afin de porter leurs revendications :

  • Application d’un agent ou un salarié par résident, tel que prévu par la Plan Solidarité Grand Age ;

  • Abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des EHPAD, contenues dans la loi du 28 décembre 2015 ainsi que le retrait des décrets d’application ;

  • Arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et par conséquent le maintien de tous les effectifs des EHPAD y compris les contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés ;

  • Amélioration des rémunérations, des perspectives professionnelles et de carrières, dans le cadre du Statut et des conventions collectives nationales.

Au plan national, elle organise une conférence de presse le JEUDI 25 JANVIER, à la Bourse du Travail (3 Rue du Château d’Eau, Paris)  à laquelle vous êtes cordialement invités.